Observatoire magnétique Whiteshell (WHS)

Nom Whiteshell
Code alphabétique AIGA WHS
Code numérique AIGA 40265
Coordonnées géographiques 49.80° N, 264.750° E
Coordonnées géomagnétiques (IGRF-12 (2015)) 58.37° N, 28.38° O (2015.0)
Altitude 336 m
Année d'inauguration 1975 (remplacé par Glenlea)
Status fermé en 1982
Données de l'observatoire liens

Pour plus d'information sur le code AIGA, s'il-vous-plaît visiter le site web de AIGA.


Une station AMOS était installée, durant la période du 14 au 30 juillet 1977, au laboratoire de l’Université du Manitoba situé à Whiteshell, à 160 km à l’est de Winnipeg. Les coûts de fonctionnement de la station étaient répartis entre l’Université et la Direction de la physique du globe. Bien que l’on ne prévoyait pas faire de Whiteshell un observatoire magnétique standard, les données, autres que pour les périodes incertaines, ont été éditées de façon routinière et les tracés analogiques des valeurs enregistrées à chaque minute ont été envoyés au WDC A.

Pour éviter les frais d'un bâtiment non-magnétique standard pour un observatoire, les capteurs des instruments ont été hébergés individuellement dans des abris préfabriqués. Deux enregistreurs analogiques, un pour la sortie analogique du AMOS et un opérant la tête du magnétomètre secondaire ainsi que son panneau électronique étaient situés dans un bâtiment existant, à environ 30 m au sud-est des capteurs. Des piliers de béton ont été coulés comme fondation pour le capteur à vanne de flux AMOS, pour le magnétomètre électrique portatif utilisé pour la mesure de D et I, et pour la tête de magnétomètre secondaire à vanne de flux. Un panneau isolé et facilement amovible servait de porte pour chaque abris. Les dimensions des abris des instruments étaient les suivantes: 1m x 1m x 2,2 m (capteur AMOS ppm); 1,2 m x 1,2 m x 1,2 m (capteur à vanne de fluxe AMOS); 1,7 x 1,7 m x 2m (instrument de D & I); 0,6 m x 0,6 m x 1m (tête du magnétomètre secondaire à vanne de flux). Les abris ont été construits en contreplaqué et bien isolée. Des clous en aluminium et ferrures en laiton ont été utilisés pour la construction. La séparation entre les abris est d'environ 5m.

Les données numériques modifiées fiables sont disponibles pour WHS à partir de 1800 le 1 décembre 1975. Environ 60% des données numériques ont été récupérées en 1976. Cependant, le taux de récupération est passé à 80% après une visite de service en Septembre.

Un chauffage électrique, contrôlé par thermostat, a été installé dans l'abri du capteur à vanne de fluxe AMOS.

La station Whiteshell est la dernière station de la ligne de stations de variation Churchill de l’EMI. Les observations absolues en D et I étaient prises une ou deux fois par mois afin de calibrer les valeurs AMOS. Les vérifications de l’édifice et des instruments étaient effectuées deux fois par mois en moyenne.