Magnétomètre de Déclinaison et D'inclinaison à Noyau Saturable

Magnétomètre de Déclinaison et D
  • Fabricant: W.G.L.E. Gurley, Troy, New York, US
  • Numéro de série: 462042

Historique et utilisation

Il s'agit du magnétomètre à noyau saturable prototype mis au point par Paul Serson en 1945 dans le but de mesurer la déclinaison et l'inclinaison. La bobine-capteur enroulée à main est montée sur un théodolite Gurley. On croit que l'instrument a été utilisé à l'observatoire magnétique de Baker Lake après son assemblage. L'élaboration du magnétomètre de déclinaison et d'inclinaison à noyau saturable a grandement simplifié la prise de mesures absolues, et on trouve des instruments fondés sur ce principe dans la plupart des grands observatoires magnétiques du monde.

Conjugué à un potentiomètre, l'instrument pouvait servir à mesurer l'intensité totale du champ. Le capteur était orienté de manière à être parallèle à la direction du champ magnétique, et le potentiomètre générait un courant vers les capteurs qui était suffisant pour annuler le champ magnétique. Lorsque le moment fut venu de mettre la théorie en application, le résultat fut plus ou moins satisfaisant, et la méthode a été abandonnée après l'élaboration du magnétomètre à précession de proton.

Magnétomètre de Déclinaison et D'inclinaison à Noyau Saturable

Sur cette photographie, on voit une version légèrement différente de l'instrument, un potentiomètre Tinsley au centre et les composantes électroniques du magnétomètre à droite.